Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/08/2010

Histoire, oubli, exil et réalités différentes

9782864247104.jpgSous la plume de Luis Sepulveda ("Le vieux qui lisait des romans d'amour"), les héros de cette histoire ne nous arrachent pas les larmes et c'est tant mieux. Pourtant ils pourraient. C'est que Luis Sepulveda a l'art de mettre de l'humour là où il y a la cruauté de la vie et de l'oubli. Sous des dehors cocasses, l'histoire que nous raconte ici Luis Sepulveda est celle d'anciens héros chiliens des années septante. Luttes, actions puis exil et clandestinité ont été leur lot. Avec les déchirures affectives que laisse l'exil et celles de l'oubli qu'imposent un pays ou la nécessité de survie. Et nos héros sont lucides, ils savent que "seuls les lâches pouvaient croire que le mouchoir paternel de l'Etat sècheraient les larmes versées ou contenues pendant plus de trente ans." De retour de France, d'Allemagne ou de Roumanie ils doivent se retrouver pour une dernière action jetant un pont avec leur passé. Une façon de boucler la boucle comme pour se dire que tout cela a eu lieu malgré l'amnésie générale, malgré un pays divisé entre deux réalités. Et si le quatrième homme ne sera pas celui qu'ils attendaient, il appartiendra, lui aussi, à leur réalité du Chili, à leurs souvenirs...

Entre roman policier et du souvenir, Luis Sepulveda garde une incroyable légèreté pour nous parler de ces pans de l'Histoire qui ont marqué tant d'histoires partriculières aujourd'hui superbement ignorées...

Commentaires

Voilà un très beau blog, avec des résumés et des avis littéraires éclairés et très lisibles. Merci pour ça (aussi). :-)

Écrit par : jacques | 09/08/2010

Les commentaires sont fermés.